La résilience dans l’exubérance. Entrevue avec Philippe Ducros autour de Bibish de Kinshasa - Artichaut magazine