Une soirée de duos singuliers. Corps avides à Tangente. - Artichaut magazine