Vendriez-vous votre âme au diable ? Terminus au théâtre La Licorne - Artichaut magazine